Destination Univers (par Jeanne-A Debats)

Après les éditions Asgard en 2011, avec Éternelle jeunesse, c’est au tour de Griffe d’Encre d’être le partenaire de Zone Franche en 2012, avec une anthologie qui aura pour titre Destination Univers et qui sera dirigée par Jeanne-A Debats et Jean-Claude Dunyach, dans le cadre d’un appel à textes un peu particulier. Mais laissons la parole à Jeanne-A.

J’ai rêvé des étoiles…
J’ai rêvé de franchir le seuil de la lumière, de foncer dans l’hyperespace, d’être plaquée sur mon siège de pilote en filant au cœur des astres mourants, de m’aveugler à la lumière des supernovae, de peigner la crinière des nébuleuses et plonger au fond de l’inconnu pour trouver du nouveau comme on disait avant que Monsieur Spock cesse d’être un sex symbol.
J’ai rêvé de tout cela en me tapant les pages de balistique de Robert Heinlein m’expliquant comment alunir correctement avec un seul moteur en fonctionnement et un bras dans le plâtre tandis qu’Arthur C. Clarke me racontait la naissance des soleils, ou que Darth Vador me faisait congeler et m’offrait en présent à Jabba le Hutt. (Oui, je me suis toujours identifiée à Han Solo et pas à la princesse Ladurée en toge blanche hyper pas pratique pour se battre au laser, on ne se refait pas.)
Sans rire, j’ai rêvé tout cela. Et le ciel m’est fermé, la NASA abandonne peu à peu son programme spatial, il n’y aura pas de station lunaire avant que je ne sois trop vieille pour supporter le voyage.
Tant pis, il me reste le rêve.
Mais on ne rêve jamais assez.
C’est pourquoi, avec Jean-Claude Dunyach et les éditions Griffe d’Encre, nous avons proposé à une autre rêveuse, Marie Charlotte Delmas, de réaliser l’anthologie de son festival en 2012. Zone Franche accueillera donc tous ceux que le rêve des étoiles n’a pas encore quittés.
Ce sera « Destination Univers ».
L’appel à textes semi-privé sera réalisé en collaboration avec le site Cocyclics qui dénichera pour nous les rêveurs en herbe tandis que Jean-Claude et moi solliciterons également des rêveurs confirmés.
Du space opera à la hard science, de Star Wars à Baxter, nous espérons ouvrir tout l’éventail des songes de l’espace…
Permission de monter à bord ?

Jeanne-A Debats

Publicités
Cet article, publié dans Au jour le jour, Chez Griffe d'Encre, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

31 commentaires pour Destination Univers (par Jeanne-A Debats)

  1. isaguso dit :

    Très bien rédigé cet AT, ça m’a mis des étoiles plein les yeux (moi qui ai toujours rêvé de me rendre dans l’espace et qui n’ait pour l’instant jamais été capable d’écrire une nouvelle sur ce thème).
    Pour Leïa, le sabre laser n’est qu’un outil de décoration, tout le monde sait que ce qui lui permet de vaincre c’est le fou rire de ses adversaires quand ils voient sa coiffure ^^
    Et sinon, y a une façon particulière dont Cocyclics va sélectionner les auteurs concernés ?

  2. Syven dit :

    L’AT est ouvert aux bêta-lecteurs et aux novellistes sérieux de CoCyclics ayant 2 mois d’ancienneté, des bêta-lectures correctes (ton, qualité des remarques émises et qualité des réactions aux remarques reçues), et n’ayant posé aucun problème de comportement. En gros, des novellistes motivés.

    Ils font une demande et s’ils remplissent les conditions, ils ont le droit de participer à l’AT dans une zone spécifique du forum où ils se reliront les uns les autres (principe d’échange standard de bêta-lecture de CoCyclics.)

    Voilà, j’espère que ça répond aux intérrogations.

  3. Syven dit :

    Heu, interrogations.

  4. Magali dit :

    Merci Syven, pour cette réponse rapide 🙂

  5. isaguso dit :

    Yep, merci pour la répondre.

  6. isaguso dit :

    lol… réponse, voulais-je écrire. J’ai essayé de corriger tout de suite pendant que le com partait et le blog m’a dit « Vous postez vos commentaires trop rapidement. Calmez-vous. »

  7. Argemmios dit :

    Ah c’est balot, si un auteur confirmé non membre de CoCyclics et non sollicité par les anthologistes veut tenter sa chance, il ne pourra pas, alors ?
    Je ne dis même pas ça pour moi, je n’écris pas de SF parce que je suis une quiche en sciences basées sur le calcul (physique, chimie, maths, compta… ;op), donc je préfère éviter de me faire découper en tranches avec une épée Durandil, ou de me dévorer moi-même (parce que les quiches, c’est super bon).

  8. Sol dit :

    Argl. Moi qui avais naïvement imaginé qu’un AT semi-privé était, par voie de conséquence, semi-ouvert…
    Dommage.

  9. suow dit :

    Bonjour,
    Y a t-il une date limite de soumission et un nombre limite de mots pour la nouvelle ?
    Je me suis inscrit hier sur CoCyclics, question ancienneté je vais être limite 🙂

  10. Oph dit :

    Et tiens, plutôt que de râler parce que c’est encore CoCyclics qui bénéficie d’un traitement de faveur, prenons la situation d’une façon plus constructive :
    Qu’est-ce qui a motivé ce choix, non seulement de sous-traiter la sélection à l’association, mais aussi de limiter les candidatures au sein de leur forum à des personnes montrant patte blanche ?

  11. Yap dit :

    @Oph: Juste pour répondre sur un point : la sélection reste effectuée par un comité de lecture interne à Griffe d’Encre – et par les anthologistes eux-mêmes, bien évidemment.
    Pour le reste, je laisse les personnes habilitées répondre – et me corriger si besoin 😉

  12. Syven dit :

    +1 avec Yap : CoCyclics ne sélectionne pas les textes. Les anthologistes souhaitent recevoir des textes travaillés de la part des débutants. Ce partenariat avec CoCyclics permet de s’assurer qu’ils ont bien été bêta-lus avant envoi.

  13. isaguso dit :

    D’après ce que j’ai lu sur le forum de Cocy, la deadline est pour le 1er septembre. Si je calcule bien (suite au message de suow, je me suis posé la question), il est possible de s’inscrire à Cocy et de montrer pâte blanche dans les temps. Inscrit maintenant, en bossant sur sa nouvelle de son côté tout en faisant de bonnes bêtas motivées dans le port, un auteur pourrait gagner son billet pour l’Univers avant la mi-août. S’il a fini sa nouvelle tout seul pendant ce temps, il devrait avoir assez de temps pour qu’elle soit prête pour septembre.

  14. isaguso dit :

    Ah zut, ça ne fonctionne peut-être pas comme ça. Fallait peut-être être inscrit depuis deux mois *avant* le lancement de l’AT.

  15. Syven dit :

    @Isa: Si-si, c’est possible en effet. Au moment où on demande l’accès, on doit respecter les conditions.

  16. isaguso dit :

    Alors je trouve vraiment qu’il n’y a rien à redire. Pour une antho ciblée de ce type, c’est vraiment très ouvert 🙂
    Merci à Cocy de tout le boulot qu’ils/elles font pour soulager les éditeurs tout en donnant leur chance aux nouveaux :)))

  17. isaguso dit :

    Et me revoilà avec quelques petites questions au sujet de l’appel à textes lui-même. On y évoque beaucoup le « rêve », les textes sombres sont-ils bienvenus ? Il est aussi beaucoup question d’exploration, le voyage est-il forcément au coeur du thème, ou bien le développement d’une société sur une autre planète suffirait-elle ? Quel est l’âge des lecteurs ciblés ? Peut-on soumettre un texte avec des passages érotiques ?
    Merci d’avance pour les réponses 🙂

  18. debats dit :

    Alors dans l’ordre :
    a) si un auteur confirmé n’est pas invité perso, non il ne peut pas ^^. voilou. Les anthos ne sont pas extensibles à l’infini.
    b) nous avons souhaité mettre en valeur et utiliser ce formidable travail réalisé quotidiennement par Cocyclics DONC nous avons fait appel à eux et c’est par eux qu’il est semi ouvert, mais contrairement aux idées reçues apparemment, ce n’est pas ENCORE Cocyclics qui fait office de sas, c’est LA fois où Cocyclics fait office de sas. Les accords passés par cocyclics auprès de leurs éditeurs partenaires n’empêchent personne de présenter aux dits éditeurs partenaires. Tout ce qu’ils garantissent c’est qu’un manus cocyclics sera lu par leurs éditeurs partenaires. Pas que les autres seront refusés de base…
    c) bah non à priori pas de planet opera, mais de l’eros dans l’espace ça va ^^ et les rêves sombres sont toujours des rêves, et pour finir c’est adulte comme cible 🙂

  19. debats dit :

    Sino je vous invite également à me poser vos questions sur mon blog :
    http://jeanne-a-debats.over-blog.com/

  20. Oph dit :

    « Ce partenariat avec CoCyclics permet de s’assurer qu’ils ont bien été bêta-lus avant envoi. »

    Donc on part du principe qu’un auteur hors CoCyclics, par défaut, ne fait pas bêta-lire ses textes. Gasp.
    D’un point de vue numérique et statistique, ça se tient sûrement, j’dis pas.
    Mais une fois de plus (et ce « une fois de plus », je le maintiens quoi qu’en dise Jeanne-A), ça fait quand même bien mal au fion de tous les auteurs qui, pour des raisons diverses et qui ne regardent qu’eux, ne souhaitent pas s’impliquer dans le collectif, sans pour autant envoyer des premiers jets à peine relus aux appels à textes.

  21. Menolly dit :

    Oph, je comprends ton énervement, mais d’une part, n’oublie pas que GdE a en même temps 2 autres AT en cours (celui sur le Feu et celui sur les Proverbes) qui sont, eux, complètement ouverts à tout le monde.
    D’autre part, ta logique est foireuse. « Si ça passe par CoCyclics, c’est que ça a été bêta-lu » n’implique en aucun cas « si ça ne passe pas par CoCyclics, ça n’a pas été bêta-lu ». Tu nous fais l’inverse du syllogisme, là, j’ai l’impression. Si je cherche à adopter des chats, et que je souhaite passer par l’association Sauve dont je sais qu’elle s’occupe de recueillir et de proposer à l’adoption des chats et seulement des chats, c’est parce que du coup je serai sûre qu’on me proposera des chats. Éventuellement parce que j’ai envie de soutenir l’asso dont j’admire le travail. Je sais très bien qu’il y en a plein ailleurs, des chats : chats errants, chats ou chatons à adopter chez des particuliers ou des éleveurs, chats recueillis à la SPA ou dans d’autres assos, etc.

  22. isaguso dit :

    Ah là là, y aurait matière à faire un débat qui ne s’adapte pas vraiment au format « com de blog ».
    En fait, je partage le sentiment d’Oph parce qu’on peut, en effet, ne pas pouvoir s’intégrer à un forum comme Cocyclics pour diverses raisons et, pour autant, faire un très bon boulot sur ses textes avant de les envoyer.
    Ce qu’il y a c’est que la plupart du temps, un AT comme celui-là n’est pas semi-fermé, il est fermé tout court (exemple : l’antho des Imaginales). Une anthologie entièrement ouverte pour un AT comme celui-là, ça peut donner du 150 textes. Avec un rendu en septembre, puis les lectures, les corrections, etc. d’ici le festival, ça fait court. D’ailleurs, quel que soit le sérieux des maisons d’édition, toutes celles qui font des AT entièrement ouverts finissent par avoir des retards (parfois très longs). Ce qui n’est pas possible pour une parution événementielle. Je comprends que la sélection par Cocy ne soit pas parfaite (parce qu’elle laisse des gens sur le carreau), mais c’est mieux que complètement fermé (parce qu’elle donne quand même une occasion à des auteurs particulièrement motivés).
    Maintenant, peut-être que des groupes de bêtas fonctionnant sur un système différent pourraient se monter et gagner à la longue une réputation de sérieux aussi importante que celle de Cocy. Ça donnerait plus de liberté aux auteurs pour trouver le système qui leur convient et tout le monde y gagnerait (j’avais pondu dix pages sur le sujet, mais plutôt que de pourrir les com ici, je crois que je vais faire un billet là-dessus)

  23. isaguso dit :

    Menolly a dit : « (celui sur le Feu et celui sur les Proverbes)  »
    Ainsi que les réponses de l’Eau et la sortie de Virus qui ajoutent du boulot à l’équipe.
    Moi en effet l’existence de ces AT ouverts prouvent que Cocy n’est pas la seule solution. Je vois ça comme une sorte de système à multiples sas. On entre par les AT ouverts, puis on accède aux AT fermés (si un anthologiste a aimé votre plume et décide de vous inviter). Il faut des deux pour avoir des anthos « première chance » et des anthos grands événements, à l’heure ! Les deux sont de qualité équivalente à mon avis parce que l’antho première chance prend des plumes moins connues mais qu’elle a une très large sélection et beaucoup de travail derrière (=> retard). En tant que lectrice, j’aime beaucoup ces anthos où je découvre de nouveaux noms.
    L’existence de Cocy ajoute un sas « sur le côté » pour entrer dans le vaisseau en empruntant une première marche différente. La solution pour ceux qui ne peuvent pas passer par Cocy reste ce qu’elle était avant : faire des AT ouverts jusqu’à être invité aux fermés. Si Cocy n’avait pas existé, je ne pense pas que cet AT aurait été ouvert. Au lieu de semi-ouvert, je pense qu’il aurait été fermé.

  24. isaguso dit :

    Euh pas « Moi en effet », plutôt « Mais en effet »

  25. debats dit :

    OKI je vais faire un commentaire assez long moi aussi sur la réponse d’Oph…
    Mais demain, pitié, je rentre juste d’étonnants voyageurs, je suis naze et j’ai deux conseils de classe ce soir^^

  26. isaguso dit :

    Bon, j’ai fait un billet au sujet de Cocyclics sur mon blog parce que j’avais pas mal de choses à dire là-dessus et que je ne tenais pas à faire un méchant hors-sujet ici. Pour ceux que mes réflexions intéresseraient, c’est ici : http://isa.guso.over-blog.com/article-acceder-a-l-edition-avec-ou-sans-cocyclics-76672535.html

  27. Debats dit :

    t’inquiète Isa, tu es mousse et pampre à côté de ma réponse^^
    http://jeanne-a-debats.over-blog.com/
    (sorry les mecs, je suis en manque de sommeil, et ça se voit)

  28. Le Moineau dit :

    Une question, par rapport au thème et au partenariat avec Griffe d’Encre : les nouvelles devront-elles coller à la ligne éditoriale de la maison, ou l’anthologie est-elle complètement hors collection ?

  29. Menolly dit :

    Non, l’anthologie devra bien respecter la ligne éditoriale de GdE 🙂

  30. isaguso dit :

    Ça me fait penser que je ne suis pas sûre de connaître exactement la ligne éditoriale de Griffe d’Encre. Sur votre site, j’ai trouvé : »notre ligne éditoriale se veut dans l’imaginaire proche du réel. Autrement dit, nous voulons griffer le réel pour en faire jaillir l’imaginaire, celui qui est juste en dessous de la surface », ce qui me paraît difficile avec le Space Op. Maintenant, si on regarde le catalogue, les novellas d’Alain Le Bussy, le recueil de Don Lo, les Lencou, La Répulsion et d’autres sont quand même assez éloignés du réel. Je me demande si ça ne vaudrait pas la peine de faire un billet sur le sujet pour expliquer ce que vous entendez par là.

  31. Ping : Les Créateurs 1/2 « gehathomas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s