Clap, clap, les recueils rouvrent, les novellas referment

Réouverture des recueils

(par Karim Berrouka, ze directeur)

L’été est là, on rouvre la boutique !

Les soumissions de recueils de nouvelles sont à nouveau acceptées, en vue de constituer le programme de parution 2013 / 2014 (et plus si affinités).

Évidemment, les modalités n’ont pas changé. Modalités que vous pouvez retrouver ci-dessous :

– Nous recherchons des textes qui relèvent de l’imaginaire bien sûr, mais nous ne sommes pas friands de grands effets et de récits trop archétypaux. Si vous connaissez les publications Griffe d’Encre, vous savez. Sinon, jetez un œil sur la page du site, ou mieux, lisez un ou deux de nos bouquins.

– Notre conception du recueil de nouvelles implique une certaine unité, stylistique, voire thématique. Ou les trois à la fois. Si vous connaissez les publications Griffe d’Encre, vous savez. Sinon, jetez un œil sur la page du site, ou mieux, lisez un ou deux de nos bouquins.

– Les recueils compilations de vos nouvelles parues ces cinq / dix dernières années sur divers supports ont peu de chances de nous intéresser. D’abord parce qu’il y a un risque évident qu’ils ne rentrent pas dans la catégorie Notre conception du recueil de nouvelles, puis parce que nous préférons les projets indépendants, nouveaux. Bref, Si vous connaissez les publications Griffe d’Encre, vous savez. Sinon, jetez un œil sur la page du site, ou mieux, lisez un ou deux de nos bouquins.

Combien de signes ?
200 000 minimum.

Que faut-il vous envoyer ?
Trois nouvelles, ni plus ni moins, accompagnées du sommaire complet et d’un synopsis des autres textes.
Ne choisissez pas forcément les plus longues. Celles qui vous paraissent être les meilleures, les plus représentatives. Le choix est certainement difficile. Ne vous inquiétez pas, si nous accrochons à ces trois textes, nous lirons l’intégralité du recueil.

Est-ce que trois textes c’est suffisant ? Est-ce que je ne vais pas envoyer les trois mauvais ?
Pas d’inquiétude là non plus. Les trois nouvelles nous permettront de voir si les thèmes abordés correspondent bien à notre ligne éditoriale, et si la qualité est au rendez-vous.

Que se passe-t-il si j’envoie tout le recueil ?
Bah, nous lirons les trois premiers textes. Et nous imprimerons votre photo pour en faire une cible pour nos parties de fléchette, vu que ce n’est pas très sympa de ne pas respecter cette contrainte élémentaire.

Inutile aussi de nous envoyer des recueils « Clefs en main », avec sommaire figé, illustration de couverture déjà réalisée, mention lu et approuvé par le comité de lecture x ou y. Nous voulons souffrir en travaillant avec vous, et vous faire souffrir tout autant.

Que se passe-t-il si vous êtes persuadés que votre recueil correspond exactement à notre ligne éditoriale, bien que vous n’ayez pas la moindre idée en quoi elle consiste et qu’en plus vous nous soumettez un roman ?
Rien, c’est juste une private joke.

Dans combien de temps aurai-je ma réponse ?
Tout dépend du nombre de recueils reçus, du temps que nous pouvons consacrer à la lecture (car, non, GdE n’est pas notre seule activité). Disons, entre un et trois mois. Au bout de trois mois, n’hésitez pas à nous relancer.

Quel format ?
Par mail, uniquement (c’est plus rapide et ça vous évitera de gâcher du papier). Format .doc, .rtf, .pdf à la rigueur (mais à éviter pour des raisons techniques).

Hé ! Partez pas ! On envoie à qui ?
recueil <– là vous mettez le caractère bizarre commun à tous les mails –> griffedencre.fr

Fermeture des novellas

(par Menolly, ze directrice)

Les novellas, qui n’étaient déjà plus ouvertes que via le filtre très serré de CoCyclics, referment à nouveau, complètement, hermétiquement… et pour un bon bout de temps.

Mais pourquoi ? 😥
Parce que mon planning est archi-comble jusqu’en 2015 (dans le meilleur des cas), que j’ai des projets perso à faire décapoter qui me prennent beaucoup de temps cette année – et ce sera probablement encore le cas en 2013 – et que j’ai envie de complètement écluser le stock des novellas avant d’en accepter d’autres, histoire de repartir sur des bases fraîches, de pouvoir à nouveau prendre du plaisir à et le temps de recevoir des textes, les lire, les sélectionner, etc., sans en avoir 15 autres sur le feu en même temps.

Il y en a tant que ça en stock ? C’est pas du baratin ?
Sans compter les 2 à paraître encore cette année, une douzaine. Au maximum, j’en publie 4 ou 5 par an (5, c’est exceptionnel). Faites le calcul.

Mais ça rouvrira un jour, c’est sûr ?
Rien n’est sûr à part la mort et les impôts. ^^ Mais c’est prévu, oui. Il est possible que je fasse une pause de quelques mois après la dernière parution, et / ou que la ligne éditoriale de la collection prenne une orientation un peu différente (toujours en accord avec celle de Griffe d’Encre cependant). Ou pas.
Mais ça rouvrira. 🙂

 

Publicités

A propos Grifouille

Mascotte de Griffe d'Encre et bombardée grand reporter pour ce blog, j'interviewe tous les bipèdes qui passent à ma portée.
Cet article, publié dans Au jour le jour, Chez Griffe d'Encre, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Clap, clap, les recueils rouvrent, les novellas referment

  1. Ping : Quels éditeurs de l’Imaginaire (SFFF) acceptent ou refusent les manuscrits ? | Acta est Fabula - Un regard critique et/ou humoristique sur l'actualité fantasy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s